Un service proposé par

Quelles aides à la pose d’une climatisation existent ?

Ne plus souffrir de la chaleur en été fait partie des préoccupations de nombreux Français. Pour améliorer votre confort thermique, l’idéal est d’opter pour un système de climatisation réversible. Avec un mode de refroidissement et de chauffage, ce système se distingue pour ses excellentes performances énergétiques. Il vous permet aussi de profiter d’aides de l’État. Quel type de climatiseur installer ? Quelles sont les différentes aides existantes et les conditions pour en bénéficier ? Le Crédit Astucieux vous guide pour vous aider à financer ces travaux de rénovation énergétique.

Est-il possible de bénéficier d’une aide pour la pose d’une climatisation ?

Même si les primes sont destinées à améliorer les performances thermiques d’un logement, tous les systèmes de climatisation ne sont pas éligibles aux aides de l’État. Le climatiseur semble pourtant un bon candidat car il est très efficace pour produire de l’air froid lors des grosses chaleurs estivales. Mais pour obtenir les aides, il faut respecter une autre condition : garantir une réduction significative de la consommation énergétique. Or, la clim’ classique est un bien mauvais élève en la matière.

Très énergivore, cet équipement ne permet donc pas de profiter d’aides financières. Pour en bénéficier, il existe une seule solution : installer une climatisation réversible. Il s’agit d’un système capable de rafraîchir votre logement en été et de vous chauffer en hiver. Il offre un meilleur confort thermique et vous permet de réaliser de réelles économies d’énergie.

Quelle climatisation réversible installer ?

Le fonctionnement d’une clim réversible

Tous les systèmes de climatisation réversible fonctionnent sur le même principe. Il s’agit d’un cycle thermodynamique. Des capteurs sont placés en extérieur, permettant de récupérer les calories d’une source d’énergie naturelle, l’air, l’eau ou le sol.

Leur énergie est transmise au liquide calorifique. Appelé aussi fluide frigorigène, il circule, en circuit fermé, dans l’évaporateur, le compresseur, le condenseur, l’échangeur et le détendeur.

Lors de ce cycle, une augmentation très importante de la pression et de la chaleur du liquide lui permet de transmettre sa chaleur à l’eau du réseau hydraulique d’un chauffage central. Sa température baisse ensuite afin qu’il puisse recommencer un nouveau cycle. Pour produire du froid, le principe est le même.

Les différents systèmes de climatisation réversibles

Le climatiseur réversible split système

Il permet de refroidir et de réchauffer plusieurs pièces d’un logement. Il se compose d’une unité extérieure et de plusieurs unités intérieures, placées dans chacune dans les pièces à climatiser.

Bon à savoir : Pourquoi faut-il privilégier la technologie INVERTER ?

Elle permet de réguler la vitesse du compresseur pour une montée en température plus rapide. Elle se présente généralement sous la forme d’une vanne à régler selon le mode choisi : clim ou chauffage. Seul ce système permet d’obtenir de bonnes performances énergétiques.

La climatisation gainable

À la différence du système précédent, elle se compose d’une seule unité intérieure, installée sous plafond, dans des combles ou un grenier. Un réseau de gaines y est installé pour irriguer toutes les pièces de la maison. Des bouches d’aération posées au plafond permettent le soufflage de l’air chaud ou froid. Cette installation est très esthétique et offre un bon confort thermique. Mais elle implique des travaux importants, souvent coûteux.

La pompe à chaleur, PAC, air/air réversible

Il s’agit du modèle le plus couramment installé. Il fonctionne et se présente exactement comme un système de climatisation gainable.

La PAC air/eau

Cette pompe à chaleur utilise les calories de l’air pour chauffer l’eau du réseau d’un chauffage central hydraulique. Elle est aussi utilisée pour produire l’eau chaude sanitaire.

Les PAC air/eau réversibles imposent certaines contraintes d’installation : elles doivent obligatoirement être combinées avec un plancher chauffant, équipé du mode de refroidissement, ou encore des radiateurs réversibles. Des solutions de chauffage coûteuses et parfois très difficiles à installer en rénovation.

La pompe à chaleur géothermique : la PAC eau et la PAC terre

Ces modèles peuvent être réversibles. Il est nécessaire aussi de les combiner avec un plancher chauffant et refroidissant. Ces systèmes sont les plus performants et les plus économiques. Cependant, ils engendrent de lourds travaux. L’investissement élevé peut aussi représenter un frein.

La VMC double flux thermodynamique

L’objectif de la VMC, ventilation mécanique contrôlée : renouveler l’air du logement pour assainir l’air intérieur et réduire le taux d’humidité des pièces. Les modèles double flux aspirent l’air ambiant. Avant de le rejeter en extérieur, ils puisent les calories de l’air pour produire du froid ou du chaud.

La VMC double flux est une installation coûteuse, mais elle offre une excellente qualité de l’air intérieur, protège votre logement des problèmes liés à l’humidité et permet de chauffer ou refroidir votre logement.

Quelles sont les aides financières pour installer une climatisation ?

Dans le cadre de la transition énergétique et pour lutter contre la précarité thermique, l’État français a instauré de nombreuses aides et dispositifs pour financer vos travaux d’installation d’une climatisation réversible.

MaPrimeRénov’

Depuis 2020, MaPrimeRénov’ remplace deux aides : le crédit d’impôt pour la transition énergétique, CITE et la subvention, « Habiter Mieux Agilité », proposée par l’agence nationale de l’habitat, ANAH. Désormais, cette aide est entièrement prise en charge par l’ANAH. Elle permet de réaliser des travaux d’amélioration énergétique dans un logement.

Les critères d’éligibilité

Vous devez être propriétaire d’un logement construit depuis plus de 2 ans. Dans le cadre du Plan de relance de l’économie, l’État a assoupli les conditions pour en profiter. Désormais, tous les ménages sont concernés, quelles que soient leurs ressources. Il existe 4 profils, déterminés en fonction des revenus du foyer. Le montant des aides dépend de votre profil.

Les démarches à réaliser

Il est nécessaire de vous créer un compte sur le site MaPrimeRénov’. Vous devez fournir des pièces justificatives : devis de l’entreprise, RGE – reconnue garant de l’environnement –, document d’identité, avis d’imposition…

Lorsque votre dossier est validé, vous recevez une confirmation précisant le montant de votre prime. À la fin des travaux, n’oubliez pas de transmettre la facture de l’entreprise RGE.

Le dispositif coup de pouce économies d’énergie

Appelé aussi prime CEE (Certificat d’Économie d’Énergie), ce dispositif est financé par les fournisseurs d’énergie. En vigueur jusqu’au 31 décembre 2022, il est destiné à aider les particuliers à financer leurs travaux de rénovation énergétique.

Les critères d’éligibilité

Tous les particuliers, propriétaires et locataires, peuvent y prétendre. Le montant des primes dépend des ressources du foyer.

Les démarches à réaliser

Vous devez faire une demande auprès de votre fournisseur. Il est nécessaire que les travaux soient effectués dans les 18 mois qui suivent la demande. Lorsqu’ils sont terminés, pensez bien à retourner votre dossier complété de la facture de l’entreprise RGE.

L’éco prêt à taux zéro, éco PTZ

Il s’agit d’un crédit sans intérêts. Son montant dépend des travaux engagés. Comptez entre 7 000 et 15 000 € pour financer l’installation d’une climatisation réversible.

Les critères d’éligibilité

Ce prêt est accordé aux propriétaires, occupants ou bailleurs, réalisant des travaux de rénovation thermique.

Bon à savoir : Vous avez besoin de réaliser plusieurs travaux de rénovation ?

Avec l’éco PTZ, sachez qu’il est possible d’augmenter votre prêt en fonction du nombre de travaux engagés. Vous pouvez ainsi obtenir jusqu’à 25 000 € pour 2 travaux et 30 000 € pour un lot de 3 travaux.

Le prêt Avance Rénovation, PAR

Il s’agit d’un nouveau dispositif permettant aux foyers les plus modestes de réaliser une rénovation énergétique, comme l’installation de certaines PAC réversibles. Il vient compléter les autres aides existantes pour financer des travaux coûteux.

Les critères d’éligibilité

Ce crédit est accordé sous condition de revenus. Les propriétaires ne payent que les intérêts.

Le capital est remboursé lors de la vente du bien, en cas de décès ou de transmission. Le PAR fonctionne comme un prêt in fine. Il est assorti d’une hypothèque portant sur 75 % du montant emprunté.

Le programme « Habiter Mieux Sérénité »

Cette subvention de l’ANAH s’applique à tous les travaux de rénovation permettant d’améliorer les performances énergétiques d’un logement de 35 % minimum. Le montant de l’aide dépend de celui des travaux. Il peut couvrir entre 35 % et 50 % du coût total des travaux, hors taxes.

Les critères d’éligibilité

Cette aide financière s’adresse aux foyers les plus précaires. Elle dépend donc de vos ressources. Votre logement doit être construit depuis plus de 15 ans. Il est nécessaire de faire réaliser vos travaux par une entreprise qualifiée RGE.

Notez que vous ne pouvez pas obtenir cette aide si vous avez bénéficié d’un prêt à taux zéro pour accéder à la propriété, depuis moins de 5 ans.

Bon à savoir : Les bonus de l’ANAH

Il est possible d’obtenir un bonus de 1 500 € :
–   Si l’étiquette énergétique devient au moins E, après la réalisation des travaux pour les passoires thermiques.
–   Si l’étiquette énergie du logement devient A ou B après les travaux.

La TVA à taux réduit

Installer une climatisation réversible permet de bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 %.

Les critères d’éligibilité

Cette aide ne dépend pas des ressources du foyer. Le logement doit être construit depuis plus de 2 ans et vous devez en être propriétaire, occupant, bailleur ou locataire. Les travaux doivent être réalisés par un installateur qualifié RGE et le matériel fourni par le professionnel.

Les aides locales

En fonction de votre lieu d’habitation, il est possible aussi de profiter de subventions locales : des primes régionales, départementales ou plus localement, des aides de votre municipalité. Par exemple, dans certaines villes, en installant une pompe à chaleur réversible, vous pouvez prétendre à une exonération de la taxe foncière, partielle ou totale, après travaux.

Pour connaître vos possibilités, nous vous conseillons de vous rapprocher de la mairie de votre commune. Vous pouvez avoir aussi un aperçu des aides locales sur le site de l’Anil, Agence Nationale pour l’Information sur le Logement.

Attention, tous les systèmes de clim ne sont pas pris en charge par ces aides : Pour une pompe à chaleur air/air réversible, seul le CEE est éligible. En revanche, avec une PAC air/eau, eau/eau ou même une VMC double flux, il est possible de bénéficier de la plupart de ces aides.

Faire votre demande en ligne

Simple et rapide, nos conseillers réalisent une étude gratuite et sans engagement.

Je réalise mon projet

Financer l’installation d’une clim réversible avec le regroupement de crédits, c’est possible ?

Pour financer votre installation, même si vous bénéficiez de certaines aides, il est souvent nécessaire de réaliser un crédit complémentaire.

Alors que vous remboursez encore votre prêt immobilier, et peut-être même d’autres crédits en cours, vous craignez que ce nouvel investissement vous mette en difficulté. Pour vous aider à vous tourner vers une consommation responsable, faire du bien à la planète et à votre portefeuille, il existe une alternative astucieuse : le regroupement de crédits.

Si vous avez contracté des crédits qu’il s’agisse de crédits consommation ou immobilier, vous avez peut-être atteint un niveau d’endettement qui ne vous permettra pas de réaliser votre projet de rénovation.

En regroupant vos crédits en cours en un seul et même crédit, vous pourrez diminuer votre endettement et obtenir une trésorerie complémentaire qui vous permettra de réaliser ce projet.

Comment cela est possible ? C’est grâce au rallongement de la durée de remboursement que nous sommes en mesure de diminuer votre mensualité ainsi que votre endettement, ce qui a pour conséquence l’augmentation du coût total du crédit. Ainsi votre budget reste équilibré, et peut également vous permettre d’effectuer d’autres travaux comme par exemple rénover votre façade, refaire votre cuisine ou encore changer vos fenêtres.

Demandez une consultation avec l’un de nos experts pour déterminer vos options de financement et alléger vos mensualités.

C’est ça, le Crédit Astucieux !

Les informations présentées sont à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de CGI Finance de l’utilisation faite de ces informations et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler. De plus, les informations communiquées n’ont aucune valeur contractuelle et ne sauraient engager CGI FINANCE quant à l’acceptation d’un dossier de financement. *Les prix communiqués sont purement à titre indicatif.

Le présent article est rédigé par thomas pour CGI Finance.