Un service proposé par

Quel coût pour un mur de clôture ?

Protéger votre maison, délimiter votre espace extérieur tout en amenant une touche esthétique, de nombreuses raisons peuvent vous orienter à monter un mur de clôture. Ouvrage de maçonnerie spécifique, vous devez vous renseigner auprès d’un professionnel sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous. Avant d’entreprendre une telle construction, des règles et des démarches administratives sont à respecter. Pour estimer le prix de construction de votre mur de clôture, suivez le guide. 

Prix d’un mur de clôture

Le prix d’un mur de clôture varie selon le matériau utilisé pour sa réalisation : parpaing, béton à bancher ou briques. En moyenne, vous pouvez estimer un prix médian d’environ 40 euros par mètre carré*. 

Quel budget pour un mur de clôture ?

Le mur de clôture est un moyen de délimiter le périmètre extérieur de l’habitat. À la différence des simples clôtures de type grillage, le mur correspond à une construction. Le projet comprend différentes étapes de travaux, à prendre en compte dans le budget global de réalisation.

Afin d’éviter une mauvaise surprise, le coût d’un mur de clôture doit comprendre le bornage précis de votre terrain. En cas de construction sur une zone non définie, il est nécessaire, au préalable, de faire appel à un géomètre pour délimiter votre extérieur.

Murets en pierre, mur en parpaing, clôture en bois ou en PVC : toutes les solutions existent pour entourer votre jardin. N’importe quel type de structure requiert des fondations de niveau pour garantir la solidité et la pérennité de l’ensemble.

Il n’est pas toujours aisé de savoir quel matériau choisir. Plusieurs paramètres doivent être pris en compte pour miser sur une solution adaptée :

  • La région d’habitation pour projeter les conditions météorologiques ;
  • Les spécificités architecturales de la région ;
  • Les contraintes liées au terrain.

Le recours à un professionnel est précieux pour retenir la meilleure option.

Par conséquent, le budget pour un mur de clôture peut comprendre les éléments suivants :

  • Intervention d’un géomètre pour procéder au bornage (si besoin) ;
  • Coût des matières premières pour les travaux ;
  • Coût de la main-d’œuvre pour réaliser la construction ;
  • Recours à un professionnel, afin de prendre les bonnes décisions.

Étapes et prix de construction d’un mur de clôture

La construction d’un mur se déroule de la manière suivante :

  1. Terrassement
  2. Fondations
  3. Ferraillage et coffrage
  4. Coulage du béton
  5. Élévation du mur
  6. Enduit de finition

Le coût d’un mur de clôture dépend de sa longueur, de sa hauteur et est fonction du sol de votre terrain. En fonction de celui-ci les travaux de terrassement seront plus ou moins coûteux. Les prix de construction d’un mur extérieur à titre indicatif sont les suivants :

  • Mur en parpaing : 40 à 130 euros/m2*
  • Mur en pierre : 120 à 300 euros/m2*
  • Mur en brique : 35 à 50 euros/m2*
  • Mur en béton banché : 150 à 210 euros/m2*

Le coût de construction d’un mur de clôture varie en fonction des régions et des entreprises. Le coût d’un muret de clôture respecte les mêmes tarifs.

Comment chiffrer un mur de clôture ?

Le chiffrage du mur de clôture doit être le plus exhaustif possible, afin de maîtriser votre budget. Pour ce faire, voici la liste des éléments principaux vous permettant d’estimer votre coût :

  • La main-d’œuvre pour la maçonnerie ;
  • Les fournitures et le matériel (des fondations aux finitions) ;
  • Les travaux annexes (réalisation d’une semelle pour accueillir les parpaings, etc.) ;
  • Les frais d’études (le cas échéant : géomètre, architecte paysagiste, maçon) ;
  • Le taux de TVA.

Le taux de TVA diffère selon la date de construction de votre maison. Il faut prévoir un taux de 20 % pour les habitats neufs, et de 10 % pour les logements de plus de 2 ans.

Pour bénéficier de ce taux préférentiel, le recours à un artisan est obligatoire. Ce coût s’applique à l’ensemble de la facture : main-d’œuvre, fournitures et matériel.

Le coût de réalisation d’un mur de clôture est évalué au mètre linéaire. Cette unité de mesure permet de calculer un coût établi en fonction de la surface à construire.

Quel est le prix moyen d’un mur en parpaing ?

Le mur en parpaing est un choix très répandu, du fait de son prix abordable. Cette solution reste assez bon marché, mais nécessite néanmoins de respecter un certain nombre d’étapes.

Il existe une dizaine de parpaings différents. Leur coût varie en fonction de leur qualité. Voici une sélection de prix moyens :

  • Agglo creux de 10 à 15 cm : 1,20 € ;
  • Parpaing creux de 25 cm : 2,45 € ;
  • Parpaing linteau : 2,45 € ;
  • Parpaing à bancher : 2,45 €.

Ces écarts de prix donnent lieu à un chiffrage allant du simple ou double sur le devis. 

Ensuite, le prix d’un mur en parpaing doit comprendre la finition. Pour réaliser un mur harmonieux, les parpaings doivent être recouverts d’un enduit ou d’un crépi, en accord avec les couleurs de votre maison. Comptez 77 € en moyenne par m². Là encore, les prix sont très variables selon le produit choisi. Les enduits sont plus coûteux, car ils nécessitent beaucoup de temps de main-d’œuvre. Les crépis peuvent être projetés.

L’élément le plus important de la facture d’un mur en parpaing reste la main-d’œuvre. Cet aspect représente 60 à 70 % du coût de l’opération. Il est conseillé de demander plusieurs devis afin de comparer les prix. Le bouche-à-oreille au sein du voisinage est également un indicateur de qualité de la prestation.

La réglementation légale d’un mur de clôture

Avant de démarrer vos travaux, il est conseillé de se rendre en mairie pour connaître la législation en vigueur. Si vous résidez en zone protégée et suivant le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre ville, une demande préalable de travaux vous sera demandée. Pour tout ouvrage maçonné supérieur à 2 mètres de hauteur, une demande de permis de construire est obligatoire. Si vous ne faites pas ces démarches, votre mur est hors-la-loi et peut-être détruit à la demande de votre municipalité ou de vos voisins. Prenez aussi en compte les bâtiments “protégés” qui se trouvent à proximité de votre domicile, telle qu’une église, qui imposent aussi certaines obligations en matière de réalisation.

Quelle est la hauteur légale d’un mur de clôture ?

La loi ne prévoit pas de hauteur maximale pour un mur de clôture. En revanche, des seuils minimums sont fixés par la loi :

  • 2,60 mètres pour les communes de moins de 50 000 habitants ;
  • 3,50 mètres pour les communes de plus de 50 000 habitants.

En tout état de cause, le mur de clôture ne doit pas briser la vue du voisinage proche. Il ne doit pas non plus obstruer un passage reconnu. Les murs de clôture pour les maisons en zone classée sont soumis à l’accord préalable des Bâtiments de France.
Bon à savoir : Le coût du mur de clôture doit être divisé en deux, entre les propriétaires, lorsque sa construction sépare deux jardins adjacents.

Financer son mur de clôture avec le regroupement de crédits

Vous avez fini vos démarches en mairie, vous avez pris toutes les mesures nécessaires et vous avez choisi un artisan pour votre mur de clôture ? Vous avez déjà des crédits en cours et votre apport personnel est limité ? Le regroupement de crédits est une solution intéressante à envisager pour le financement de vos travaux.

Si vous avez actuellement plusieurs crédits à rembourser, le regroupement de crédits peut être une solution à envisager. Cette opération consiste à regrouper tous vos crédits en un seul et même crédit avec une mensualité plus faible, obtenue grâce à l’allongement de la durée de remboursement, ce qui a pour conséquence d’augmenter le coût total du crédit. Vous gagnez ainsi en transparence et en tranquillité et vous pouvez envisager de financer un nouveau projet en obtenant une trésorerie complémentaire.

Avec notre solution qui consiste à associer le financement de votre projet à la reprise de vos crédits, vous pourrez réaliser vos travaux tout en gardant un budget familial équilibré.

C’est ça le crédit astucieux !

Les informations présentées sont à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de CGI Finance de l’utilisation faite de ces informations et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler. De plus les informations communiquées n’ont aucune valeur contractuelle et ne sauraient engager CGI Finance quant à l’acceptation d’un dossier de financement. *Les prix communiqués sont purement à titre indicatif.

Le présent article est rédigé par thomas pour CGI Finance.