Un service proposé par

Quel budget prévoir pour la naissance d’un bébé ?

Bientôt parents pour la première fois ? Bienvenue dans les plus grandes, les plus longues, mais aussi les plus belles montagnes russes de tous les temps ! Après la grande bouffée de bonheur, il est temps de se préparer à la naissance de votre bébé. Se préparer à accueillir un bébé est aussi une question de budget. Alors savez-vous quel budget prévoir pour la naissance d’un bébé ? Trouvez ici les principales informations qui vous  permettront d’apprécier votre budget efficacement et si cela s’avérait utile. Car autant le dire sans détours, le budget bébé est souvent conséquent.

Les principaux postes de dépenses autour de l’arrivée de bébé

L’arrivée d’un bébé engendre de nombreuses dépenses. Quel budget prévoir pour la naissance d’un enfant, avant son arrivée et après sa naissance ? À combien se chiffre l’impact de la naissance d’un enfant sur les finances familiales ? L’arrivée du premier bébé représente une dépense moyenne d’environ 1600 euros avant sa naissance : lit à barreau, table à langer, poussette, siège auto, équipements de puériculture, etc. Le budget bébé par mois est d’environ 500 euros*, jusqu’aux trois ans de l’enfant. Soit un total de 6000 euros* sur l’année.

Quand commencer à préparer l’arrivée de bébé ?

Ni trop tôt, ni trop tard ! Le premier trimestre correspond à un temps d’adaptation pour les parents. Durant cette période, la grossesse s’installe. Le 2e trimestre est la période idéale pour commencer les achats. Les parents se projettent dans les besoins quotidiens pour s’occuper de bébé. Il est judicieux d’achever ses gros achats avant le 8e mois, afin de se préparer sereinement à la naissance de bébé.

Une bonne anticipation des besoins en puériculture comporte différents avantages. Tout d’abord, les achats réalisés en amont sont plus réfléchis. Les futurs parents ont pris le temps de comparer les prix des articles. C’est aussi un bon moyen d’être attentif aux données techniques liées aux produits afin de garantir la sécurité du bébé.

Les investissements réalisés à l’avance évitent les problèmes de délai ou de rupture de stock sur certains équipements. À ce titre, de nombreuses enseignes spécialisées conseillent la commande de mobilier pour bébé au moins 3 mois avant son utilisation.

Le matériel de puériculture est soumis à une évolution continue. Certains équipements, plébiscités à une époque, ne le sont plus aujourd’hui. C’est notamment le cas des cale-bébés, utilisés auparavant pour faire dormir le nouveau-né sur le côté.

Quels sont les premiers achats pour le bébé ?

Le matériel pour transporter le nouveau né

Le moyen de transport est l’une des plus grosses dépenses à anticiper dans le budget pour l’arrivée du nourrisson. Généralement, les parents s’y prennent tôt, car le sujet est complexe. Prenant en compte le besoin de bébé, il doit être :

  • Installé dans le véhicule familial (le cas échéant) ;
  • Promené quotidiennement lors de sorties extérieures.

Pour répondre à l’ensemble de ces besoins, les familles optent souvent pour une poussette trio. Il s’agit d’un équipement composé de 3 éléments, dont l’usage évolue avec le développement de l’enfant : 

  • Un socle de poussette ;
  • Un cosy (une coque de transport très utilisée durant les premiers mois de vie) ;
  • Une assise de poussette, à utiliser lorsque bébé tiendra seul en position assise.

Selon les solutions retenues pour le faire dormir, une nacelle peut être ajoutée à ce matériel de base. Le cosy, utilisé en siège auto, requiert souvent l’ajout d’une embase fixée au siège du véhicule, pour plus de sécurité sur la route.

→ Le prix pour une formule trio varie de 250 € à 1 000 €* selon les marques et les innovations techniques.

La chambre de bébé

Les lits pour les petits sont modulables en fonction de l’évolution de ses besoins. Pour maintenir la proximité entre bébé et ses parents durant la nuit, il est possible de choisir un lit conçu pour le cododo. Dans ce cas, l’une des parois latérales du lit est escamotable, permettant une continuité entre le lit de bébé et la place de maman. 

Ensuite, il faut prévoir tous les équipements utiles dans la chambre de bébé :

  • Table à langer pour les changes et les soins ;
  • Armoire ou commode pour ranger ses affaires (vêtements, turbulettes, bavoirs, etc.) ;
  • Jeux et mobiles pour l’éveil durant les premiers mois ;
  • Parc et transat pour la vie de tous les jours.

Le mobilier complet d’une chambre pour enfant présente un budget important.
→ Le prix pour une chambre complète varie de 300 à 3 000 €* en fonction des matières, du design, et de la qualité des produits.

L’alimentation de bébé

Le lait est la première source d’alimentation durant la petite enfance. Quelle que soit la solution initiale retenue pour nourrir bébé, les apports en lait de croissance sont nécessaires jusqu’à 36 mois.

→ Le prix d’une boîte de lait en poudre varie entre 10 € et 18 €.

En moyenne, une famille dépense la somme de 70 € par mois en lait de premier âge. 

Dès l’âge de 4 mois, l’enfant commence la diversification. Cette étape cruciale permet la découverte progressive de tous les aliments faisant partie de notre régime alimentaire. Pour ce faire, l’achat d’un robot pour mixer les repas de bébé peut s’avérer indispensable. Ils garantissent une texture très fine, convenant parfaitement aux capacités de l’enfant.

→ Le coût moyen d’un robot est de 100 €*.

Entre 6 et 8 mois, votre bébé se tiendra assis. Il pourra prendre place à la table familiale en étant installé dans une chaise haute.
→ Le prix moyen d’un siège de ce type est de 90 €*.

Comment limiter les dépenses ?

Faites une liste de naissance : vos proches seront ravis de vous faire un cadeau utile. À vous de faire un choix au niveau des équipements :  le lit à barreau, le siège auto, la poussette. Par ailleurs, initiez-vous au Do It Yourself (DIY) :  Éléments de décoration, vêtements, bavoirs, sacs à langer, produits d’hygiène, etc. Les tutos ne manquent pas et sont pour la plupart accessibles à tous. Vous vous apercevrez que cela ne demande pas de compétence particulière. Enfin, achetez des produits d’occasion : les équipements et vêtements pour bébés coûtent assez cher. Le marché de l’occasion sur ces produits spécifiques est donc très actif. Vous pourrez faire de bonnes affaires ! Néanmoins, pour tout ce qui concerne la sécurité, comme le siège auto, il vaut mieux privilégier du neuf.

Comment s’en sortir financièrement avec un bébé ?

Il vous faudra, au début, optimiser l’ensemble de vos achats de matériel en optant pour des équipements évolutifs. Ils représentent souvent un budget initial élevé, mais vous serez rapidement gagnant. Aujourd’hui, il est possible de conserver le même siège-auto durant 10 ans, en adaptant le système à la taille de l’enfant.

Une autre solution est de traquer les promotions afin d’acheter des consommables en grande quantité. Par exemple, les commandes de couches sur internet ou les promotions en grande surface sont très intéressantes. Les prix sont attractifs, du fait de conditionnements importants. Cela vous évitera la corvée des courses à l’arrivée de bébé !
Pour vous alléger, vous pouvez bénéficier d’aides financières. La Caisse d’Allocations Familiales verse aux familles une prime naissance lors de 7e mois de grossesse. Ce dispositif a pour but de soulager le budget pour l’arrivée du nouveau-né.

Le regroupement de crédits peut-il vous aider ?

La naissance du nourrisson impacte le budget familial bien au-delà des équipements de puériculture. L’agrandissement de la famille rime parfois avec déménagement dans un logement plus grand ayant une chambre supplémentaire. Les besoins en véhicule peuvent également évoluer, au profit d’un modèle plus adapté au transport de bébé.

Les investissements s’accumulent avant la naissance de bébé ? Il existe une solution sur mesure pour simplifier votre vie de jeune parent. Le regroupement de crédits peut faciliter la gestion quotidienne de vos finances et prendre en compte votre budget. Le regroupement de crédits consiste à regrouper tous vos crédits en un seul et même crédit avec une seule mensualité à rembourser. De plus la mensualité sera plus faible en raison de l’allongement de la durée de remboursement, ce qui entraîne une augmentation du coût total du crédit. Ainsi, vous obtiendrez une trésorerie complémentaire qui vous permettra de boucler votre budget bébé.

C’est ça un crédit astucieux !

Les informations présentées sont à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de CGI Finance de l’utilisation faite de ces informations et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler. De plus, les informations communiquées n’ont aucune valeur contractuelle et ne sauraient engager CGI FINANCE quant à l’acceptation d’un dossier de financement. *Les prix communiqués sont purement à titre indicatif.

Le présent article est rédigé par thomas pour CGI Finance.