Un service proposé par

Le Vélotaf : la mobilité douce pour les déplacements professionnels

Avec l’augmentation du coût des carburants et l’impact écologique, de nombreux français se tournent vers des modes de transports alternatifs pour leurs trajets domicile-travail et sont devenus des “vélotafeurs”. Le vélotaf est une solution alliant de nombreux avantages, à condition de bien préparer son projet. Quel équipement, pour quel budget ? Voici ce qu’il faut savoir pour faire le bon choix.

Le vélotaf, c’est quoi exactement ?

En vous rendant au travail en vélo, vous pratiquez le vélotaf, à ne pas confondre avec celles et ceux pour qui le vélo est un moyen de travailler. Ce moyen de transport a toujours existé pour se rendre sur son lieu de travail. Il revient en force depuis quelques années.

D’après une étude de l’Union Sport et Cycle, 20% des salariés citadins vont au travail à vélo(1). Cette nouvelle habitude convainc de plus en plus la population active en France, avec 10% des français actifs adeptes de ce mode de transport.

Le saviez-vous ? Il existe une communauté de vélotafeurs, fédérant autour du vélo travail. On s’y échange astuces mais aussi bons plans. La petite reine devient un véritable mode de vie.

Pourquoi aller travailler en vélo ?

Chevaucher son biclou au quotidien offre bien des avantages. 

  • C’est un moyen de transport peu coûteux : jusqu’à 10 fois moins cher comparé à la voiture. L’investissement de départ ou le coût d’entretien sont sans commune mesure avec ceux d’une auto.
  • C’est un moyen de transport plus rapide que la marche à pied et même parfois aussi rapide qu’une voiture pour effectuer un trajet en milieu urbain.
  • Quoi de plus écologique que la pratique du vélo ? La marche à pied, certes, mais elle prend plus de temps. Les cyclistes allient vitesse de déplacement à faible impact environnemental. 
  • En pratiquant le vélotaf, fini les problèmes de stationnement. Les centres urbains l’ont bien compris, en mettant à disposition toujours plus de parkings pour les vélos. Les pistes cyclables fleurissent le paysage urbain des villes françaises, comme à la campagne.
  • Le parfait moyen de caler votre sport dans votre organisation hebdomadaire. Le vélo travail pérennise votre pratique sportive quotidienne. Inutile de payer une salle de sport, dans laquelle vous n’avez pas le temps de vous rendre.

Pédaler au quotidien assure un bien-être incommensurable. Rien de tel pour s’aérer l’esprit avant le boulot. Ce gain d’énergie vous rend d’autant plus efficace au travail : une bulle d’oxygène avec un guidon ! C’est aussi une façon de profiter des avantages de l’extérieur, après des heures passées en entreprise. Avec un vélo bien équipé, vous aurez l’occasion d’optimiser votre journée en faisant vos courses d’appoint lors de la pause déjeuner.

Le vélotaf : les aides financières

Les politiques publiques s’engagent en faveur des mobilités douces via différentes mesures incitatives. Pour les salariés, le vélotaf ou vélotaf électrique est reconnu, mais surtout indemnisé depuis 2019. L’entreprise peut ainsi verser un forfait mobilité durable (FMD) aux professionnels utilisant un mode de transport propre pour aller au travail, pour un montant de 500 €* maximum par an.
Il est possible de bénéficier d’une prime en achetant un vélo par assistance électrique (VAE). Ce bonus permet de financer jusqu’à 50 % de l’acquisition selon le type choisi, avec une participation maximale de 1 000 €* (voir les conditions sur Bonus vélo : une aide pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE) | economie.gouv.fr).

Le saviez-vous ? Votre collectivité locale peut également contribuer au financement de votre VAE. Cette aide se cumule avec celle de l’État : une raison de plus pour se renseigner auprès des autorités compétentes.

Quel vélo choisir pour se rendre au travail ?

Un vélo utilisé quotidiennement doit être confortable comme pratique. Bref, il vous faut un modèle de vélo facile à vivre ! Dans le cadre de trajets récurrents pour des usagers citadins, le vélo de ville est une bonne solution. Il permet de rouler dans une excellente posture.

  • Les cyclistes le pratiquant au-delà du vélotaf peuvent utiliser leur équipement sportif : Vélos de route, VTT ou VTC. Ils s’adaptent facilement aux terrains accidentés, courant à la campagne.
  • Vous avez besoin de faire un arrêt à la crèche pour vos enfants, pensez au vélo cargo. Il dispose d’un chariot intégré pour accueillir les plus petits, ou pour y disposer des affaires comme un sac. Ou encore le vélo cargo allongé à assistance électrique, qui dispose d’un porte enfant adapté permettant de transporter 2 enfants en sécurité.
  • Vous souhaitez également emprunter des transports en commun pour vos trajets domicile-travail ? Dans ce cas, un type de vélo pliable pourrait convenir : très pratique pour monter dans un train ou dans un bus et autres transports urbains.
  • Pour les distances importantes, vous pouvez aller au travail en vélo électrique. C’est aussi un très bon allié des montées ! Dans ce cas, pensez à ôter les batteries lors du stationnement afin d’éviter les vols.

Le choix des modèles est vaste, tout comme les fourchettes de prix : comptez entre 500 à 3 000 €* en fonction de la qualité du cycle voire plus de 5 000 €* pour un vélo cargo premium. Il faudra ajouter à cela un ensemble d’équipements annexes pour rendre votre trajet agréable, quelles que soient les conditions.

L’équipement nécessaire à la pratique du vélotaf

Aller au travail en vélo, signifie pas d’habitacle pour vous protéger sur la route. Il est donc essentiel d’assurer votre sécurité sur le trajet avec différents accessoires lors de vos déplacements :

  • Casque obligatoire pour les moins de 12 ans, des gants de cycliste ;
  • Des chaussures et vêtements adaptés ;
  • Bandelettes réfléchissantes pour être visible sur la route la nuit et par temps de pluie ;
  • Gilet jaune.
  • Un écarteur de danger
  • Un antivol pour sécuriser votre vélo lors du stationnement

Le saviez-vous ? Votre vélo doit être équipé d’une sonnette sous peine d’une amende forfaitaire de 11€, pouvant aller jusqu’à 38€*.

Pour parer aux intempéries, les marques proposent de très bons vêtements de pluie adaptés aux vélotafeurs. En période hivernale, les manchons deviennent indispensables pour protéger vos mains du froid. Pour les plus frileux, il existe même des chaufferettes à glisser dans les gants. Chaque cycliste peut s’équiper selon ses préférences et habitudes.

Afin de pouvoir transporter vos dossiers ou votre ordinateur, privilégiez les sacoches au sac à dos. Vous soulagerez votre dos. Enfin, il vaut mieux prévoir un antivol de qualité lorsque vous garez votre cycle.

Il est préférable de vous prémunir de différents risques en contactant votre assurance dans le cadre du vélotaf. Vous pourrez ainsi faire le point sur vos garanties en cas de vol, d’accident ou de dégradation de votre équipement.

Financer son vélotaf avec un regroupement de crédits

Malgré les dispositifs d’aide, la mise en place du vélotaf représente un coût non négligeable pour certains professionnels particuliers :

  • l’achat d’un bon vélo (VTT, VTC…) ;
  • Les accessoires complémentaires à prévoir.

Pourquoi vous parler du regroupement de crédits pour financer l’acquisition d’un ou plusieurs vélos ? Parce que nous essayons toujours de maintenir votre budget familial équilibré. Et si dans votre famille, ce n’est pas l’acquisition d’un seul vélo mais de 2 vélos qu’il faut envisager alors le regroupement de crédits est à envisager. 

Le regroupement de crédit est un moyen de financement qui vous permet de regrouper tous vos crédits en un seul. Il vous permet d’obtenir de nouvelles conditions de financement. Vos remboursements sont étalés et vos mensualités maîtrisées. Avec notre solution, financer vos travaux de piscine devient possible. De quoi vous faire plaisir, tout en gardant un budget familial équilibré. 

Le vélotaf combine tellement d’atouts qu’il serait dommage de s’en passer. Alors, plus d’hésitation : roulez !

C’est ça un crédit astucieux !

Les informations présentées sont à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de CGI Finance de l’utilisation faite de ces informations et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler. De plus les informations communiquées n’ont aucune valeur contractuelle et ne sauraient engager CGI Finance quant à l’acceptation d’un dossier de financement. *Les prix indiqués sont purement à titre indicatif.

Source : https://www.unionsportcycle.com/usc/2019-09-20/le-velo-nouvelle-passion-des-urbains

Le présent article est rédigé par thomas pour CGI Finance.