Un service proposé par

Comment financer ses études en école privée ?

Le tarif des études dans les écoles privées peut parfois être un frein dans la scolarité d’un enfant. Si, vous et votre enfant, souhaitez qu’il poursuive ses études en école privée, la question du financement de ses frais de scolarité vient à se poser. Quelles options de financement s’offrent à vous ? Comment financer ses études en école privée ? Cet article vous donne quelques pistes pour faire vos choix et offrir le meilleur à votre enfant pour son avenir.

Bourse pour école privée et aide financière pour école privée hors contrat

En France, l’éducation est obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans. Si vous avez choisi de mettre votre enfant en école privée, sachez qu’il existe des aides financières. Elles ne sont pas allouées à tous. Elles dépendent de nombreux critères et principalement de vos ressources financières. 

Les aides financières en école privée

Les dispositifs évoluent tout au long du cursus scolaire de votre enfant, de l’école primaire au lycée. Voici les principales aides auxquelles vous pouvez prétendre. 

Les aides sont octroyées à partir de l’âge de 6 ans, correspondant à l’année d’entrée en cours préparatoire. L’allocation de rentrée scolaire (ARS) est une aide financée par la Caisse d’allocations familiales, sous conditions de ressources parentales. Elle peut être demandée durant toute la scolarité de votre enfant, jusqu’à ses 16 ans. Ce coup de pouce, alloué en fin d’été, permet de pourvoir aux dépenses pour préparer la rentrée.

Durant l’année scolaire, les municipalités mettent à la disposition des familles les plus modestes des fonds d’aide à la cantine. Le dossier doit être monté auprès de votre mairie. Vous aurez besoin de connaître votre quotient familial déterminé par la CAF.

Les collèges et les lycées proposent leur aide aux familles à faibles revenus grâce au fonds social. Les dossiers sont à retirer auprès des secrétariats des établissements à la suite de la rentrée scolaire. Il en est de même pour bénéficier de la bourse. Le nombre d’enfants à charge fait partie des critères étudiés.

Les élèves boursiers peuvent bénéficier de différentes subventions spécifiques, telles que la prime à l’internat pour les pensionnaires. La prime à l’équipement est prévue pour les élèves engagés dans une voie professionnelle nécessitant l’achat de matériel pour suivre les enseignements. La bourse au mérite est attribuée aux lycéens ayant obtenu une mention bien ou très bien au diplôme national du brevet. 

3 types d’écoles privées en France

En France, trois types d’écoles privées existent :

  1. Les établissements privés sous contrat avec l’État.
  2. Les établissements privés sous contrat simple.
  3. Les établissements privés hors contrat.

Les deux premiers types d’établissements sont similaires à une école publique. Vous pouvez donc bénéficier de nombreuses aides de l’État. En revanche, tous les frais consécutifs à une scolarisation dans une école privée hors contrat sont à votre charge. Ils peuvent s’avérer extrêmement chers. Vous n’avez pas le droit, par exemple, au fond social collégien ni à la bourse des collèges. Pareillement pour la prime à l’internat. En revanche, vous avez la possibilité de monter des dossiers en fonction de votre département pour obtenir des aides. Elles sont fonction de vos ressources.

Comment obtenir la bourse en école privée

Pour obtenir une bourse en école privée, votre enfant doit suivre sa scolarité dans un collège privé sous contrat ou dans un établissement hors contrat, mais agréé par l’État. Cette aide financière est versée en fonction de vos ressources annuelles perçues. En revanche, la bourse en école privée ne marche pas pour les lycées hors contrat.

Le dossier de demande est étudié selon les 3 critères suivants :

  • Les revenus du foyer ;
  • Le nombre d’enfants à charge ;
  • L’assiduité de fréquentation de l’école par l’élève.

Les ressources financières sont basées sur l’avis d’imposition du ou des parents. Voici les 3 premiers seuils fixés pour bénéficier de la bourse au collège :

  • 15 795 € par foyer avec 1 enfant à charge ;
  • 19 440 € par foyer avec 2 enfants à charge ;
  • 23 085 € par foyer avec 3 enfants à charge.

Le montant de la bourse est calculé au trimestre, allant de 35 € à 153 €*. Les sommes sont versées à chaque début de trimestre.

La bourse de lycée comprend 6 échelons dont les montants varient de 147 à 312 €* par trimestre. Le barème pour l’octroi d’une bourse de 1er échelon est le suivant :

  • 18 828 € pour 1 enfant à charge ;
  • 20 276 € pour 2 enfants à charge ;
  • 23 171 € pour 3 enfants à charge, etc.

Ces éléments sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles de varier chaque année scolaire. Afin de connaître les échelons de manière exhaustive, renseignez-vous auprès des services publics.

Qui peut m’aider à financer mes études ?

Le budget de la vie d’étudiant s’apparente souvent à celui d’un foyer. Les postes de dépenses possibles sont nombreux :

  • Les frais de scolarité : ces montants sont particulièrement importants en école supérieure privée. Le coût d’une inscription annuelle en école privée varie de 3 000 à 15 000 €. Un investissement important si l’on considère le potentiel de 5 années d’études.
  • Le logement : les écoles sont généralement situées au sein des grandes villes. Le marché de l’immobilier y est souvent tendu. Le budget mensuel moyen par étudiant est de 600 € au niveau national.
  • L’alimentation : un étudiant dépense en moyenne 170 € par mois pour se nourrir lorsqu’il est hors du domicile parental.
  • Les équipements et les moyens pédagogiques : abonnement internet et téléphone, ordinateur performant, livres, fournitures, etc. Ce budget conséquent fait l’objet de pics de dépenses, notamment à la rentrée.

Heureusement, différents leviers peuvent être activés afin de poursuivre ses études.

Les aides de l’Etat pour financer son école privée

Les centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) sont les partenaires privilégiés des étudiants. Ces établissements gèrent les aides de l’enseignement supérieur.

Les bourses d’études sont octroyées sur critères sociaux. Le dossier social étudiant est à demander en ligne via le site des services étudiants du gouvernement. Le barème est constitué de 6 échelons. Les montants alloués peuvent atteindre plus de 5 000 €* par an. Cette aide peut être complétée d’une bourse au mérite pour les étudiants ayant obtenu une mention bien ou très bien au bac.

Les CROUS existent au sein de chaque académie. Ils accompagnent tous les aspects de la vie étudiante, en gérant les cités universitaires. Ces résidences sont équipées en chambres individuelles ou collectives. Elles sont proposées selon les ressources financières. Le coût de la location est minime.

Ils administrent la plupart des restaurants universitaires, permettant aux étudiants de bénéficier de repas pour 1 €.

Les prêts étudiants

L’emprunt est une solution intéressante pour financer des frais de scolarité importants et durables. À cet effet, les organismes bancaires proposent des prêts de 1 000 à 50 000 €* pour les études longues. 

Les étudiants ont la possibilité de demander à l’État de se porter caution pour les emprunts jusqu’à 20 000 €*. Renseignez-vous bien sur les taux d’intérêt, afin d’obtenir un taux attractif.

Les financements participatifs

Ces types de financements sont encore peu utilisés dans le cadre des études, mais tendent à se développer. Le crowdfunding permet de lever des fonds à grande échelle via une plateforme numérique. Certaines grandes écoles se sont emparées du sujet en signant des partenariats avec des investisseurs.

Aide financière en école supérieure privée

Plusieurs solutions vous permettent de ne plus vous soucier des frais de scolarité si vous rentrez dans l’enseignement supérieur.

Obtenir une aide financière en école supérieure privée dépend de votre statut social. Beaucoup d’étudiants et de parents ne savent pas où faire la demande ni à qui s’adresser. Voici quelques pistes pour obtenir une aide financière en école supérieure privée :

  1. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou du conseil général pour obtenir une bourse destinée aux études supérieures ;
  2. Trouvez un petit job d’étudiant à mi-temps ou le week-end ;
  3. Misez sur l’alternance ;
  4. Choisissez un système de prêt pour financer vos études.

Financer ses études en école privée en passant par un regroupement de crédits

Votre budget est maintenant déterminé.

Le regroupement de crédits peut vous aider dans la réalisation de votre projet d’étude en école privée

Vous pouvez envisager le regroupement de crédits qui est une solution pour le concrétiser pleinement. Le regroupement de crédits consiste à regrouper tous vos crédits en un seul et même crédit  avec une seule mensualité à rembourser. De plus la mensualité sera plus faible en raison de l’allongement de la durée de remboursement, ce qui entraîne une augmentation du coût total du crédit. Ainsi, vous obtiendrez une trésorerie complémentaire pour réaliser votre « nom du projet ». Votre budget reste équilibré.

C’est ça un crédit astucieux !

Faire votre demande en ligne

Simple et rapide, nos conseillers réalisent une étude gratuite et sans engagement.

Je réalise mon projet

Les informations présentées sont à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de CGI Finance de l’utilisation faite de ces informations et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler. De plus, les informations communiquées n’ont aucune valeur contractuelle et ne sauraient engager CGI FINANCE quant à l’acceptation d’un dossier de financement. *Les prix communiqués sont purement à titre indicatif.

Le présent article est rédigé par thomas pour CGI Finance.