Un service proposé par

Quels moyens pour financer les travaux d’isolation de sa maison ?

Envolée des prix de l’énergie et protection de l’environnement, il devient urgent d’isoler correctement votre maison. Une isolation optimale protège, en effet, tout autant votre budget que la nature ! Mais comment s’y prendre et comment financer les travaux de rénovation de votre logement ? Enjeux, priorités, solutions, matériaux, artisans, Crédit Astucieux vous dit tout sur l’isolation thermique et revient en détail sur les différents moyens de financement de cette amélioration énergétique. Un dossier complet pour en finir avec les grosses factures de chauffage !

L’isolation : un enjeu majeur

Raréfaction des énergies fossiles, tensions dans le monde qui pèsent sur l’offre et fiscalité, les prix de l’énergie se sont littéralement envolés ces 10 dernières années :

Evolution du prix des énergies entre 2012 et 2022
Type d’énergiePrix TTC 2012Prix TTC 2022Evolution
Électricité0,1211 € / kWh0,1740 € / kWh+ 43,68 %
Gaz (base)0,0490 € / kWh0,0880 € / kWh+ 79,59 %
Fioul1 000 € / m31 476 € / m3+ 47,6 %

Les prix actuels de l’énergie pèsent lourdement sur les ménages, notamment les propriétaires des logements les plus mal isolés. Dans le même temps, la concentration de CO2 dans l’atmosphère atteignait 417,8 ppm en 2022 contre 391,5 en 2012 : une hausse de 6,71 % du principal gaz à effet de serre responsable du dérèglement climatique ! Tout plaide donc pour renforcer l’isolation de l’habitat. La première économie est celle de l’énergie non utilisée. L’isolation diminue jusqu’à 80 % la consommation énergétique pour le chauffage : un bol d’air pour votre budget comme pour la planète. Autre avantage, et non des moindres, la valeur vénale d’une maison bien isolée s’avère toujours supérieure à son équivalent qui ne l’est pas. Aujourd’hui, sur le marché de la transaction, les acquéreurs regardent, en effet, très attentivement le résultat du Diagnostic Performance Énergétique (DPE) : les logements bien classés se vendent mieux et plus vite que ceux considérés comme passoires énergétiques. L’optimisation de l’isolation de l’habitat s’impose, de ce fait, comme un enjeu majeur tant au plan économique qu’environnemental.

Le + Crédit Astucieux : 6 moyens très simples pour vérifier l’isolation de votre maison !

Vous soupçonnez une mauvaise isolation de votre maison ? 6 petites astuces vous permettent de confirmer ce ressenti :

  • Une facture de chauffage anormalement élevée ;
  • La neige fond rapidement sur votre toit ;
  • Les variations de la température extérieure sont ressenties à l’intérieur ;
  • Vos murs et plafonds sont froids et présentent des traces d’humidité ;
  • Certaines pièces ne gardent pas la chaleur du système de chauffage ;
  • Les bruits extérieurs sont très perceptibles depuis l’intérieur de votre logement.

La déperdition énergétique

L’isolation thermique a pour objectif de réduire au maximum la déperdition énergétique de la maison. Concrètement, les défauts d’isolation et ponts thermiques de la construction permettent aux calories produites par le chauffage intérieur de s’échapper à l’extérieur. La physique enseigne, en effet, que le gradient de température se fait toujours du chaud vers le froid :

  • En hiver, la chaleur du chauffage tend à s’échapper vers l’extérieur ;
  • En été, la chaleur extérieure tend à s’infiltrer à l’intérieur. 

Selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), la déperdition d’énergie d’une maison mal isolée se répartit comme suit :

  • 25 à 30 % par le toit ;
  • 20 à 25 % par les murs ;
  • 20 à 25 % par le système de renouvellement d’air ;
  • 20 à 25 % par les fenêtres ;
  • 7 à 10 % par le plancher bas ;
  • 5 à 10 % par les ponts thermiques. 

Le + Crédit Astucieux : Qu’est-ce qu’un pont thermique ?

Un pont thermique est une zone ponctuelle ou linéaire présentant, au sein de l’enveloppe d’un bâtiment, une différence de résistance thermique. Cette discontinuité entraîne une rupture de la barrière isolante de la construction. Les ponts thermiques d’une maison se situent le plus souvent aux jonctions des façades et sols, façades et planchers, façades et refend et façades et toitures. L’isolation par l’extérieur s’impose comme la technique la plus efficace pour limiter la déperdition de chaleur au niveau des ponts thermiques.

Hiérarchiser les priorités

Si les solutions techniques pour isoler une maison sont aujourd’hui bien maîtrisées, leur application relève du cas par cas. Toute opération d’amélioration énergétique passe par une phase d’analyse de l’existant, de définition des besoins et de hiérarchisation des priorités. Cette phase passe par la réalisation d’un audit énergétique par un professionnel certifié. Ce dernier définit, après diagnostic, les travaux de rénovation à réaliser pour atteindre le niveau de performances énergétiques optimal de la maison. L’audit énergétique émet un véritable programme de travaux chiffrés. Il offre donc une base solide pour budgétiser les travaux d’isolation de votre maison. Son coût varie le plus souvent entre 500 et 1 000 €* selon les caractéristiques de la construction et le prestataire choisi.

À qui confier vos travaux d’isolation ?

Il peut s’avérer tentant d’effectuer par vous-même les travaux d’isolation thermique de votre maison. Néanmoins, ce choix vous priverait des aides proposées par l’État et les collectivités locales dans le cadre de la politique de transition énergétique. Pour être éligibles, ces travaux doivent, en effet, être réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Créée en 2011, la certification RGE atteste des compétences de l’artisan qui la possède. Ce professionnel vous garantit la réalisation des travaux d’isolation thermique de votre maison dans les règles de l’art. Afin de faciliter la recherche d’un artisan reconnu garant de l’environnement près de chez vous, l’État a mis en ligne un annuaire des professionnels du bâtiment disponible sur le site www.france-renov.gouv.fr.

Un investissement important, mais toujours gagnant !

Le coût des travaux de l’isolation thermique d’une maison dépend de plusieurs facteurs :

  • La performance énergétique existante avant travaux ;
  • La nature des travaux à réaliser ;
  • Le type d’isolant utilisé (matériau et résistance de l’isolant) ;
  • De la superficie de la maison ;
  • De sa situation géographique et de ses contraintes d’accès.

À ce titre, le coût global de l’opération d’amélioration énergétique relève du cas par cas et nécessite un devis personnalisé. L’analyse des devis réalisés en France permettent néanmoins d’établir quelques fourchettes de prix par poste de dépense :

Type de travaux d’isolation à effectuer (1)Coût moyen des travaux (2)
Isolation des combles perdus36 € TTC/ m²
Isolation des combles aménagésDe 108 à 267 € TTC / m²
Isolation des combles aménagés insufflés sous rampants56 € TTC / m²
Isolation des murs par l’intérieur60 € TTC / m²
Isolation des murs par l’extérieur110 à 212 € TTC / m²
Isolation du plancher bas par le dessous40 € TTC / m²
Remplacement d’une fenêtreDe 150 à 750 € TTC

Les différents types de matériaux isolants

Un isolant thermique est un matériau qui limite les échanges calorifiques entre deux systèmes. Les fabricants proposent 3 grandes catégories de matériaux isolants :

  • Les isolants minéraux : élaborés à partir de sable, de verre ou de basalte, ils sont efficaces, résistants au feu et très abordables. Il s’agit notamment de la laine de verre, la laine de roche et du verre cellulaire ;
  • Les isolants synthétiques : fabriqués à partir de différents composés chimiques, associés à de l’eau, voire du gaz, ils allient efficacité, étanchéité et durabilité. Il s’agit notamment du polyuréthane et du polystyrène ;
  • Les isolants naturels : d’origine végétale ou animale, ils sont réputés efficaces, sains pour les occupants de la maison et, bien évidemment, respectueux de l’environnement. On trouve notamment dans cette catégorie, le lin, la laine, la ouate de cellulose, le chanvre ou encore la fibre de bois. 

L’efficacité d’un isolant est indiquée par la résistance thermique (R) de son étiquette. Exprimée m2.K/W, plus la résistance thermique est élevée, plus le matériau est isolant. L’indice λ correspond, lui, à la conductivité thermique. Plus il est bas, meilleures sont les qualités isolantes du matériau.

Les aides à l’isolation de votre maison

L’isolation fait partie des opérations de rénovation énergétique éligibles, sous conditions, aux aides de l’État :

  • MaPrimeRénov’ : cette aide de l’Agence nationale de l’Habitat (ANAH) s’adresse à tous les propriétaires d’un logement qu’ils occupent ou qu’ils louent. Le montant de la prime est déterminé en fonction des revenus du demandeur et du gain écologique généré par les travaux. Dans le cadre de l’isolation, le logement concerné doit avoir été construit depuis au moins 15 ans.
  • MaPrimeRénov’Sérénité : cette aide de l’Agence nationale de l’Habitat (ANAH) s’adresse aux locataires ou propriétaires occupants modestes ou très modestes. Le logement concerné doit être individuel et avoir été construit depuis au moins 15 ans. Les travaux doivent être réalisés par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement.
  • La prime coup de pouce isolation : cette prime s’obtient en ligne auprès des entreprises adhérentes au dispositif (essentiellement les fournisseurs d’énergie). Le montant de la prime varie selon les ressources des ménages. 
  • Le chèque énergie : l’État accorde ce chèque d’un montant de 48 à 277 € aux ménages modestes. Ces derniers peuvent l’utiliser pour participer au règlement des travaux d’isolation de leur logement réalisés par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement. 
  • La prime CEE : les entreprises polluantes soutiennent les travaux écoresponsables des particuliers via ce dispositif. La prime est à demander en ligne sur le site des entreprises concernées. Elle est attribuée aux propriétaires comme aux locataires en fonction de leurs revenus. Les travaux doivent être réalisés par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement.
  • La TVA à 5,5 % : les travaux d’isolation d’une maison construite depuis au moins deux ans donnent droit, aux propriétaires comme aux locataires, à la TVA au taux réduit à 5,5 %. 
  • La loi Denormandie : cette réduction d’impôt s’adresse aux propriétaires bailleurs effectuant des travaux d’isolation d’un logement situé dans une des 222 villes du programme Action Cœur de Ville. L’ensemble des travaux de rénovation énergétique doivent représenter au moins 25 % du prix d’achat du logement concerné.
  • L’éco-PTZ : ce prêt peut accorder, sous conditions de ressources, jusqu’à 50 000 € à taux zéro au propriétaire ou bailleur d’un logement utilisé comme résidence principale. La durée maximale de remboursement de ce prêt à taux zéro est fixée à 20 ans.
  • Les aides locales : certaines collectivités locales (communes, départements ou régions) accordent des aides ou allégements de taxe foncière pour les propriétaires réalisant l’isolation de leur maison. Il convient de se rapprocher de ces collectivités pour vérifier l’existence et les conditions d’éligibilité à ces aides locales relevant du cas par cas. 

Le financement par regroupement de crédit

Les aides qui vous sont accordées ne couvrent pas l’intégralité de la facture des travaux d’isolation de votre maison ? Pensez au regroupement de crédit ! Crédit Astucieux étudie votre dette pour la restructurer. Tous vos crédits en cours (consommation, auto ou moto et immobilier) sont rachetés par un seul nouveau crédit. En s’accompagnant d’un allongement de la durée d’amortissement, l’opération se traduit par une hausse raisonnable du coût du crédit, mais une baisse significative de votre mensualité de remboursement. La somme débloquée par Crédit Astucieux permet le rachat de tous vos crédits et le financement de vos projets actuels. Vous allez pouvoir financer les travaux d’isolation de votre maison sans aucune difficulté. Diminution du poids de votre dette et baisse de votre facture d’énergie vont redonner de l’air à votre budget !

Financer les travaux d’isolation de votre maison n’est pas toujours simple. Ceux-ci peuvent atteindre des montants importants et vous n’êtes pas forcément éligible à toutes les aides en vigueur. Le regroupement de crédit vous offre une solution bien plus rationnelle que le recours à un crédit travaux qui viendra alourdir le poids mensuel de votre dette. N’hésitez pas à contacter Crédit Astucieux. Un de nos experts étudie vos besoins pour vous proposer une solution concrète et compétitive.

C’est ça un crédit astucieux !

Les informations présentées sont à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité de CGI Finance de l’utilisation faite de ces informations et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler. De plus les informations communiquées n’ont aucune valeur contractuelle et ne sauraient engager CGI Finance quant à l’acceptation d’un dossier de financement. *Les prix indiqués sont purement à titre indicatif

Sources :

  1. https://www.quelleenergie.fr/prix-travaux/isolation
  2. https://www.enchantier.com/devis/prix-d-isolation-d-une-fenetre.php
Le présent article est rédigé par thomas pour CGI Finance.